play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Urban Africa Radio La Radio de Ta Génération

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #14 Robot Heart

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #13 Robot Heart

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #12 Robot Heart

A La Une

Élection présidentielle 2024 au Sénégal : Tout ce que vous devez savoir sur le scrutin

today24 mars 2024 23

Arrière-plan
share close

NIC BOTHMA Crédits : EPA/MAXPPP

Les Sénégalais se rendent aux urnes le 24 mars 2024 pour élire leur 5e président. Un total de 19 candidats sont en lice pour le fauteuil de président de la République du Sénégal, un nombre inédit dans l’histoire politique du pays. En effet, lors de la dernière élection présidentielle en 2019, il y avait cinq candidats, quatorze en 2012, quinze en 2007, et huit lors de la première alternance en 2000 et en 1993. Cette élection est d’autant plus spéciale que, pour la première fois, le chef de l’État sortant, Macky Sall, ne sera pas candidat. Il a annoncé en juillet 2023 qu’il ne briguerait pas de troisième mandat, invoquant un “code d’honneur” même si la constitution lui accorde le droit de se présenter pour “un second quinquennat”. La Constitution limite à deux le nombre de mandats consécutifs.

Quand aura lieu l’élection présidentielle ? Initialement prévue le 25 février 2024 avant d’être reportée, l’élection présidentielle au Sénégal aura finalement lieu le dimanche 24 mars 2024. Environ 7,3 millions d’électeurs sont inscrits sur les 18 millions d’habitants. Lors de la dernière présidentielle en 2019, ils étaient 6 683 043 électeurs inscrits, dont 4 428 680 votants, selon les résultats officiels publiés par le Conseil constitutionnel.

Élection présidentielle 2024 au Sénégal

Quel est le mode de scrutin ? Le président de la République du Sénégal est élu pour un mandat de cinq ans, au suffrage universel direct et au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Initialement de sept ans, la durée de son mandat a été réduite à cinq ans renouvelable une seule fois suite au référendum constitutionnel de 2016. La Commission électorale nationale autonome (CENA) est chargée d’organiser et de superviser les élections. Si, au premier tour, aucun candidat n’obtient la majorité absolue des suffrages exprimés, un second tour sera organisé le troisième dimanche suivant le jour de la proclamation officielle des résultats par le Conseil constitutionnel, pour départager les deux candidats arrivés en tête au premier tour1.

Cette élection présidentielle est donc cruciale pour l’avenir du Sénégal, et le pays attend avec impatience de connaître le nom de son prochain président de la République.

Écrit par: Admin

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%