play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Urban Africa Radio La Radio de Ta Génération

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #14 Robot Heart

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #13 Robot Heart

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #12 Robot Heart

A La Une

Élection présidentielle au Sénégal : polémique autour du verrouillage de la carte électorale

today1 février 2024 5

Arrière-plan
share close

L’approche des élections présidentielles prévues pour le 25 février au Sénégal a été marquée par une controverse croissante concernant le processus électoral. Cette fois-ci, l’administration a décidé de verrouiller la carte électorale, suscitant des critiques de la part de l’opposition politique et de la société civile qui dénoncent un “manque de transparence”.

Alors que le Sénégal se prépare pour le scrutin présidentiel, il a été révélé qu’il y aura un total de 15 633 bureaux de vote à l’intérieur du pays, ainsi que 807 bureaux à l’étranger. Cette augmentation significative porte le nombre total de bureaux de vote à 16 410, comparé aux 15 196 bureaux de vote utilisés lors des élections législatives de 2022.

Cette décision d’augmenter le nombre de bureaux de vote a suscité des inquiétudes au sein de l’opposition et de la société civile, qui soulignent que le verrouillage de la carte électorale et l’augmentation soudaine du nombre de bureaux de vote pourraient compromettre l’intégrité du processus électoral. Certains accusent l’administration en place de chercher à restreindre la participation ou à influencer les résultats.

Les détracteurs de cette décision appellent à une plus grande transparence et à des garanties pour assurer des élections libres et équitables. Ils soulignent l’importance de la supervision indépendante du processus électoral pour préserver la confiance du public dans le système démocratique du pays.

Face à ces critiques, l’administration a affirmé que cette augmentation du nombre de bureaux de vote visait à rendre le processus électoral plus accessible et à faciliter la participation des citoyens, en particulier à l’étranger. Cependant, les voix appelant à une plus grande transparence et à des garanties pour assurer des élections justes continuent de se faire entendre.

Alors que la date des élections présidentielles approche, la polémique autour du verrouillage de la carte électorale et de l’augmentation du nombre de bureaux de vote demeure au cœur des débats politiques au Sénégal.

Urban Media Group

Écrit par: Admin

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%