play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Urban Africa Radio La Radio de Ta Génération

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #14 Robot Heart

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #13 Robot Heart

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #12 Robot Heart

A La Une

Guinée : Succès financier à Dubaï avec une enveloppe de 7 milliards de dollars, mais l’ombre de l’autoproclamé Général Doumbouya persiste

today22 février 2024 9

Arrière-plan
share close

Le roadshow des autorités guinéennes est couronné de succès aux Émirats arabes unis. 7 milliards de dollars, c’est le montant qui a été collecté pour financer des projets d’infrastructures, essentiellement dans le cadre de partenariats public-privé (PPP), a précisé Ismael Nabe, conseiller du Premier ministre de Guinée en charge des investissements et des PPP.

Les émissaires de Conakry ne sont pas venus à Dubaï les 15 et 16 février 2024 pour rien : ils ramènent dans leurs valises de quoi financer des programmes dans les domaines de l’eau, de l’électricité, des soins de santé, des routes, etc., dans un pays au sous-sol gorgé de richesses (2/3 des réserves mondiales de bauxite, or, diamant, fer, manganèse, zinc, cobalt, nickel, uranium) mais dont ses enfants ne profitent pas. Des banques multilatérales et des institutions de financement du développement ont promis de débourser ces fonds.

«Les rideaux sont tombés sur le grand tour de table organisé à Dubaï, pour mobiliser les bailleurs et partenaires de la Guinée autour du financement du Programme de référence intérimaire (PRI). Un événement couronné par un franc succès, le gouvernement ayant obtenu l’annonce d’une enveloppe de 7 milliards de dollars par rapport au besoin de financement de 4 milliards de dollars exprimé au préalable», a déclaré dans un communiqué Ismael Nabe.

Cependant, malgré cette bonne nouvelle pour le pays, une ombre plane sur cette avancée majeure. L’autoproclamé Général Doumbouya, à la tête du Comité national du redressement et du développement (CNRD) depuis le coup d’État de septembre 2021, suscite des inquiétudes quant à la stabilité politique et institutionnelle en Guinée. Sa réaction face à cette annonce de financement reste à observer, alors que le pays cherche à se reconstruire et à avancer vers un avenir meilleur pour tous ses citoyens.

Écrit par: Admin

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%