play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Urban Africa Radio La Radio de Ta Génération

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #14 Robot Heart

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #13 Robot Heart

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #12 Robot Heart

A La Une

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2026 : premiers bénéficiaires de l’évolution de l’approche adoptée pour le programme des sports aux JOJ

today14 juin 2024 50

Arrière-plan
share close

Cette une grand annonce de Kit McConnell, directeur sportif du CIO: “À l’avenir, le programme des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) sera plus flexible pour mieux s’adapter à l’environnement local des hôtes. » Le Dakar 2026 sera le premier JOJ à en bénéficier.

Le Comité International Olympique (CIO) a décidé de faire évoluer l’approche qu’il a adoptée pour le programme des sports des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) afin de mieux l’adapter au contexte local. Les JOJ de Dakar 2026 seront les premiers à bénéficier de cette nouvelle approche. La décision de modifier le programme des sports de Dakar 2026 a été prise aujourd’hui par la commission exécutive du CIO, laquelle a adopté la proposition adressée par la commission du programme olympique.

Cette décision fait suite à la séance bilan consacrée aux JOJ d’hiver de Gangwon 2024, durant laquelle le CIO a examiné l’évolution des JOJ et souligné la nécessité d’organiser des Jeux qui s’intègrent parfaitement dans le contexte local et régional. En application de la nouvelle approche, c’est un programme sportif sur mesure qui sera conçu pour chaque édition des JOJ, en étroite collaboration avec le comité d’organisation (COJOJ) et les Fédérations Internationales (FI) sur la base de la position adoptée en début d’année par l’Assemblée générale de l’Association des fédérations internationales des sports olympiques d’été (ASOIF), afin de garantir que les JOJ demeurent une compétition multisportive de haut niveau et une plateforme de mobilisation en faveur du sport.

Ainsi que l’a déclaré Kirsty Coventry, membre du CIO et présidente de la commission de coordination des JOJ de Dakar 2026 : “Adopter une approche sur mesure pour le programme des sports des Jeux Olympiques de la Jeunesse nous permet de veiller à ce que chaque édition de la manifestation soit unique et adaptée au contexte et aux besoins de l’hôte.”

Cette flexibilité renforce non seulement l’intérêt et l’attrait des JOJ, mais encourage également l’innovation et la mobilisation. Nous sommes impatients de voir comment ce nouveau modèle va enrichir l’expérience de tous les participants et spectateurs lors des JOJ de Dakar 2026 et après.

Kirsty Coventry – Membre du CIO et présidente de la commission de coordination des JOJ de Dakar 2026

Un nouveau programme sportif à découvrir aux JOJ de Dakar 2026

À la lumière de ce qui précède, le CIO a travaillé en étroite collaboration avec le comité d’organisation de Dakar 2026 afin d’établir le programme des compétitions sportives et le programme de mobilisation en faveur des sports pour les JOJ de 2026.

Un nouvel ensemble de principes a été élaboré dans le but de bâtir un modèle durable et fiable pour Dakar 2026 :

  • Les principes établis limitent chaque sport à une discipline, garantissent des compétitions de haut niveau dignes d’intérêt pour les jeunes, excluent les épreuves multi-CNO avec remise de médailles, proposent des formats innovants et renforcent les liens avec le Sénégal et l’Afrique.
  • Les quotas d’athlètes permettent de réduire le nombre total d’athlètes, tout en assurant l’égalité des genres.
  • La stratégie applicable aux sites et aux opérations fait la part belle à l’utilisation de sites existants, limite les rénovations importantes aux besoins essentiels, encourage le partage des sites et des aires de compétition, et réduit au minimum les épreuves de plage et sur route afin d’atténuer la complexité des opérations et leur impact sur la ville.
  • Les principes de représentation et de qualification des Comités Nationaux Olympiques (CNO) seront garantis via un processus applicable à tous les CNO pour les JOJ de Dakar 2026, avec un accent mis plus particulièrement sur les athlètes et les CNO africains et une attention portée à la représentation de tous les continents dans tous les sports.
  • Les participants devront être âgés de 17 ans au maximum au moment des Jeux et les critères relatifs à l’âge devront être conformes à ceux des Fédérations Internationales (FI) correspondantes et au développement des athlètes de haut niveau dans la mesure du possible.

Sur la base des nouveaux principes établis, il a été décidé de maintenir la participation des 35 FI aux JOJ de Dakar 2026 : 25 sports figureront au programme des compétitions et 10 feront partie du programme de mobilisation. Les sports inscrits au programme de mobilisation seront eux aussi présentés comme faisant partie intégrante des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2026.

“En présentant le nouveau programme des sports pour Dakar 2026, notre objectif est d’offrir une expérience enrichissante et innovante qui rassemble les jeunes, en particulier au Sénégal et en Afrique”, a déclaré Karl Stoss, membre du CIO et président de la commission du programme olympique. “En adaptant le programme au contexte local, nous avons à cœur de veiller à ce que les Jeux Olympiques de la Jeunesse trouvent un large écho auprès de la communauté hôte et des jeunes athlètes, afin de donner naissance à un événement mémorable et significatif qui inspirera la jeunesse au Sénégal et ailleurs dans le monde.”

Les sports inscrits au programme des compétitions ont été passés en revue par les FI qui les régissent, en coopération avec les autorités locales ainsi que les fédérations sportives au Sénégal et en Afrique, et ce afin que les sports et les disciplines retenues correspondent bien aux filières élite dans chaque sport. Pour Dakar 2026, ces sports sont :

athlétisme, aviron, badminton, baseball, basketball, boxe, breaking, cyclisme, escrime, football, gymnastique, handball, judo, lutte, rugby, skateboard, sports aquatiques, sports équestres, taekwondo, tennis de table, tir à l’arc, triathlon, voile, volleyball et wushu.

Les sports figurant au programme de mobilisation auront également la possibilité de se distinguer aux JOJ à travers les diverses activités proposées sur place et sur les différentes plateformes olympiques en ligne qui en assureront la promotion en tant que membres à part entière des JOJ de Dakar 2026. Pour Dakar 2026, ces sports sont :

canoë, escalade, golf, haltérophilie, hockey, karaté, pentathlon moderne, surf, tennis et tir.

Des plans en termes d’héritage et d’impact pour les 35 sports seront élaborés. Ils formeront un cadre intégré en matière d’héritage sportif pour les JOJ au Sénégal et en Afrique.

Le programme des épreuves sportives et les quotas d’athlètes seront arrêtés à l’occasion de l’une des prochaines réunions de la commission exécutive cette année.

Umedia  #TheNewsMarket Home

Écrit par: Admin

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%