play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Urban Africa Radio La Radio de Ta Génération

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #14 Robot Heart

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #13 Robot Heart

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #12 Robot Heart

A La Une

Le PDG de Nvidia conseille d’arrêter d’apprendre la programmation informatique et de la confier à l’IA La communauté technologique est outrée par de tels propos.

today1 mars 2024 23

Arrière-plan
share close

Lors du dernier Sommet mondial des gouvernements à Dubaï, Jensen Huang, PDG de Nvidia, a choqué la communauté technologique en conseillant aux jeunes d’arrêter d’apprendre à programmer. Selon lui, cette compétence ne sera bientôt plus nécessaire, car l’IA pourrait bientôt prendre entièrement en charge cette tâche. L’homme d’affaires préconise de se consacrer davantage à d’autres compétences (selon lui plus précieuses), telles que la biologie, l’agriculture, l’industrie manufacturière et l’éducation.

Depuis au moins trois décennies, la programmation est considérée comme une compétence essentielle pour tous ceux qui veulent faire carrière dans l’informatique. Les experts du milieu préconisent même d’intégrer des cours de programmation dans l’enseignement secondaire, afin de fournir des bases solides à ceux qui souhaitent développer la compétence plus tard. Actuellement, de nombreuses universités et instituts spécialisés dispensent des cursus de programmation informatique et procurent de brillants éléments aux entreprises.

Artificial Intelligence robot control aerospace with using hologram UI.

Cependant, le PDG de Nvidia, l’une des plus grandes entreprises du secteur, suggère que cette compétence n’est désormais plus indispensable. Lors de son discours lors du Sommet mondial des gouvernements, le milliardaire a déclaré : « vous vous souvenez probablement qu’au cours des 10 ou 15 dernières années, presque tous ceux qui étaient assis sur une scène comme celle-ci vous disaient qu’il était vital que les enfants apprennent l’informatique. Maintenant, c’est presque tout le contraire ». Sa prise de parole a été largement diffusée sur les réseaux sociaux.

S’investir dans des compétences plus utiles ?

Huang est connu pour son parcours professionnel atypique, passant d’enfant difficile à jeune adulte au revenu modeste à l’une des plus grandes fortunes mondiales. Alors que la marque Nvidia est désormais une référence en matière de processeurs graphiques, la vision stratégique du PDG est depuis peu orientée vers l’IA. Le succès de la puce de traitement parallèle Nvidia, particulièrement adaptée aux systèmes d’IA, a contribué à la croissance exponentielle de l’entreprise. Avec ces incroyables résultats, l’homme d’affaires a tout récemment vu sa fortune personnelle passer de 59,6 milliards à 69,2 milliards de dollars en une seule journée !

En vue de son succès, le milliardaire suscite l’admiration de ses pairs et constitue une source d’inspiration pour les futurs professionnels du secteur. Cependant, alors qu’il a en en partie bâti sa fortune sur la programmation informatique, il a affirmé que les jeunes n’ont désormais plus besoin d’apprendre à coder — une déclaration contre-intuitive qui n’a pas manqué de susciter l’incrédulité et la confusion chez les acteurs du domaine.

Les avancées actuelles en matière d’IA permettraient déjà de combler largement les besoins en matière de programmeurs humains, selon lui. « Il est de notre devoir de créer une technologie informatique telle que personne n’ait besoin de programmer ». La technologie rend la programmation informatique tellement accessible que « tout le monde est désormais programmeur », a-t-il déclaré. En d’autres termes, chacun d’entre nous est en mesure de générer facilement du code informatique avec l’IA, simplement en utilisant des invites en langage naturel. « C’est le miracle de l’intelligence artificielle », a-t-il ajouté.

Le PDG conseille aux jeunes de s’investir davantage au développement d’autres compétences que l’apprentissage de la programmation, selon lui plus utiles, telles que la biologie, l’industrie manufacturière et l’agriculture. De plus, les emplois à salaires élevés du secteur font partie des principaux domaines affectés par l’automatisation par l’IA, comme nous l’avons rapporté dans un précédent article d’investigation sur les impacts de la technologie sur les emplois. Serait-il temps pour certains programmeurs de se consacrer à d’autres compétences et de se tourner vers d’autres opportunités ?

La fin du métier de programmeur tel qu’on le connaît ?

En réponse au discours de Huang, des experts ont manifesté leur incrédulité en affirmant que bien que certains annoncent le début de la fin des programmeurs depuis désormais plus de 30 ans, l’industrie de la technologie manque toujours de programmeurs. Plutôt que d’annihiler le secteur, l’IA devrait au contraire le développer à l’instar de la génération d’images, qui améliore la créativité des artistes selon certains. D’autre part, bien que certains secteurs tels que la rédaction sont fortement touchés par l’automatisation, une étude suggère que les emplois dans le développement logiciel ont connu une croissance de 6 % depuis l’avènement de ChatGPT.

D’un autre côté, des experts ont souligné que l’utilisation d’outils d’IA aura un rendement décroissant au fil du temps, car ceux en développement seront obligés de s’entraîner sur les données produites par d’autres modèles. Par ailleurs, d’autres soupçonnent une intention de Huang de promouvoir la dépendance à l’IA au bénéfice de son entreprise.

Écrit par: Admin

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%