play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
volume_up
  • play_arrow

    Urban Africa Radio La Radio de Ta Génération

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #14 Robot Heart

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #13 Robot Heart

  • cover play_arrow

    The Truth Podcast #12 Robot Heart

A La Une

SPORT – CULTURE : L’APIX et le ministère des Sports scellent un partenariat pour la construction d’infrastructures publiques

today9 juillet 2024 27

Arrière-plan
share close
Le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture a signé un accord avec l’APIX, l’agence gouvernementale chargée de promouvoir les investissements et les grands travaux publics, pour construire et réhabiliter des infrastructures sportives et culturelles.

L’accord a été signé par la ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, Khady Diène Gaye, et le directeur général de l’APIX, Bakary Séga Bathily, en présence de leurs collaborateurs.

« L’objectif de cet accord est d’utiliser l’expertise et l’expérience de l’APIX pour mener à bien l’ambitieux programme de construction et de réhabilitation d’infrastructures sportives, culturelles et de jeunesse en utilisant des modèles de financement alternatif performants », a expliqué Mme Gaye.

PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE LA JEUNESSE ET L'APIX POUR LA CONSTRUCTION D'INFRASTRUCTURES - BIG

Son ministère prévoit de construire des salles d’arts martiaux, des pistes sportives, des piscines et d’autres infrastructures sportives dans les 557 communes du pays au cours des cinq prochaines années, a-t-elle dit.

Des centres de lecture et d’animation culturelle, des musées et des « maisons de jeunes » sont également prévus, a-t-elle ajouté, précisant que ces installations serviront à « libérer les talents artistiques et culturels des jeunes ».

« Nous avons choisi l’APIX pour nous accompagner, conformément à ses missions de promotion des investissements nationaux et étrangers et de facilitation de la mise en œuvre de grands projets d’infrastructures au Sénégal », a déclaré Khady Diène Gaye.

Elle a souligné que « la réalisation d’une telle ambition nécessitera des ressources financières importantes, au-delà de la contribution significative de l’État, dans le cadre de notre budget d’investissement. »

Urban Media Group

Écrit par: Admin

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%